Sélectionner une page

L’insécurité dénoncée par Marine Le Pen lors du débat de BFM TV la semaine dernière a frappé Jeudi dernier à Soyons, près de Guilherand Granges ( 07 ).

La gérante du Vival de cette zone rurale a été embarquée de force par ses agresseurs, puis ligotée pendant qu’ils volaient des cigarettes dans la superette. Ce n’est que vers 3 heures du matin que les voisins la délivreront, l’enquête est confiée à la police judiciaire de Valence.

Marine Le Pen a proposé que des mesures concrètes soient adoptées,  » Vous n’imaginez pas la catastrophe que représente l’explosion des cambriolages dans nôtre ruralité, il faut à tout prix prendre le problème à bras le corps ».

Le Rassemblement National demande et propose la création de postes de policiers en gendarmes en zones rurales, l’application des peines planchers, et la création de places de prisons pour que les peines prononcées par les tribunaux soient vraiment appliquées.